nom fém.
date ÂNESSE
FEW XXV 439b: asinus Se vous vous doubtés de venim ou de viande corrumpue, prenés une herbe qui est appelee cifoyne le pois d'un d/ et destemprés o yaue et buvés chaut et puis mengiés cerfoil et buvés lait d'asnesseou de chievre, si serés hors du peril. Jean Pitard, Réceptaire, ca 1300, fol. 20vb. Femelle de l'âne. ASNESSE Une ânesse pouvait faire office de bête de somme tout comme un âne, mais lorsque les traités d'agronomie médiévaux emploient le terme ânesse, c'est surtout par opposition avec le mâle, en vue de la reproduction. [F. Vigneron] Qui veult avoir bons asnes, il doit premierement regarder que l’asne et l’asnessesoient de bon aage et fermes de tous leurs membres et de grant et puissant corps [...]. Anon. [Pietro de' Crescenzi], Livre des prouffitz champestres et ruraulx, 10227, 1373, IX, chap. 59, fol. 229v. Femelle de l'âne en tant qu'elle est élevée par l'homme, notamment en vue de la reproduction.