verbe
date APPAREILLER
FEW VII 650b: pariculus APAREILLIER Apres en lie bien et estraing le braz, puis pren une autre piece de drap et si le lie et onnie sus l’autre de toutes pars. Apres ceapareilletes asteles, si les met entor le braz, puis le lie de cordes et fai ensi par .iii. jors. Anon. [Roger de Salerne], Chirurgie 1, Sloane 1977, XIIIe s., fol. 34vb. […] en touz ces perilz le cyrurgien ne doitapareillierla plaie, ne traire ce qui y est fichie, duc'a tant que le navré soit confès et que il ait ordené de ses choses. Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, chap. 617, p. 154. Mes endementiers le cyrurgien puetapareillierles choses qui sont necessaires a la plaie et a traire ce qui est enz, si com rere les peulz environ la plaie, desarmer le patient s'il est armé, faire ses plumaceaus et tout ce qui est necessaire. Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, chap. 618, p. 154. Et dit ainsi que en tels fievres, il convientappareillieret ordener ce qui est au malade necessaire, si comme aucune personne qui soit preste et curieuse de le servir et de li faire le baingn, se mestiers est, ou aucunes lavures ou frications, et ce qu’il appartient. Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, I, 56, fol. 53r. Préparer des instruments, une plaie, en vue d'une opération chirurgicale ou d'un traitement. Ilz sont deux pierres a qui Dieu a donné telle benediction,appareilleles de sorte qu'elles soyent comme beurre. Anon. [Pseudo-Arnaud de Villeneuve], Novel testament, XIVe s., p. 615.

Préparer une substance selon les principes alchimiques.

APARILHIER Et gardes que li malades ne boive mie eue en tout le jor ne jusqu’au tiers jor ne boive poison ne poudre, mais puis le tiers jor li fai metre sus la langue la poudre ensiapareillie. Anon. [Roger de Salerne], Chirurgie 1, Sloane 1977, XIIIe s., fol. 29vb. Les oifs diversefient en .IIII. manieres : la premiere maniere est solonc la diversitez de la nature des oisias et de lur age, la secunde diversitez est solonc ce qu'il sunt vielz pons ou novias, la tierce est solonc ce qu'il sunt diversementaparilhiet, la quarte est solonc ce qu'il sunt quit plus ou mains. Jofroy de Waterford, Secret des Secrets, Diet., ca 1300, l. 1738. Préparer, en parlant d'un aliment. En emploi passif APPARELLIER APARILHIER Et si cum cest vin fait bien a ceus, ausi fait il mal az autres, car si cum Galiens dist, ceus qui ont enfermetei du foie ou de l'esplen ou des rains, et ceus qui suntaparilhiésa ydropesie doivent eschiever chascun vin dous. Jofroy de Waterford, Secret des Secrets, Diet., ca 1300, l. 993. Lur complexion sera courompue et, a la fois, de chou aviennent roingne elefancie, lepre, et canncre, solonc ce que la conplexion est plus desposee etaparilhiéa cestes maladies. Jofroy de Waterford, Secret des Secrets, Diet., ca 1300, l. 1244. Et sachiés que senie vaut contre concussions, car les humeurs qui suntapparelliescourre a cel liu sunt mises hors par la senie. Fai donc senie au commencement de l’autre partie et fai aprés repercussis d’estoupes moullies en aubun d’uef et met desus et oing aprés le liu de miel et i met pourre consolidative, fai ce de bolo et de dragon et de .11. consaudes. Jehan de Prouville [abbé Poutrel], Chirurgie, ca 1300, fol. 15r. [...] car tout ausi que nous disons que ce est bien digeré qui est bien habilité et bienappareilliépour nourrir le cors, ausy poons nous dire que la superfluité est bien digeree, qui est bien habilitee et bien aprestee pour mettre hors du cors. Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, I, 40, fol. 39v. Être prédisposé à, en parlant d'un patient, d'une complexion*, d'une humeur*.