nom masc.
date ARC
FEW XXV 118b 119a 131a : arcus Arc d'élévation. Le FEW XXV, 119a relève le syntagmearc dou zodiacqui n'existe pas: il s'agit du sens de base de arc. La tierce maniere (des regards des signes) si fu que li nombres des degrez de tout le zodiake contenist et parfeïst tout l'arcdel cercle del zodiake en tele maniere que les figures fussent ivels selonc geometrie. Anon., Introductoire d’astronomie, ca 1270, LXIX, 8. Li equacions de celi est unarcdou zodiac qui est puis le tieste dou signe d'Aries et celle desqu'els au trenchement du signe d'Aries u de le Libre. Anon. [Léopold d’Autriche], Compilation de le science des estoilles, ca 1300, 59. Maintenant soustrayons du semy-cercle et d'icelle quarte l'arc.m., et restera du costé de la quarte le triangle orthogone .b.p.c., et de la part du semy-cercle restera la lunette .k. Nicolas Chuquet, Géométrie, 1484, 409. Ceste impression est selon la figure d'unarcqui a la boce contre le ciel et les cornes encontre terre sicomme dit Ysidore. Jean Corbechon [Barthélemy l’Anglais], Proprietés de choses, 1372, XI, 5, fol. 160v.

Portion définie d'un arc de cercle, notamment de celui du zodiaque.

Arc du jour ARCHON Li ars dou jour est liarchonsdou cercle ingaument distant au cercle equateur par le quel li Solaus est mus en yche meisme jour [...] Anon. [Léopold d’Autriche], Compilation de le science des estoilles, ca 1300, 69. De ces cecles dessus dis ou de chascun principalx, la partie qui est dessous est appellee l'arcdu jour ou l'arcjournel, car tant comme le soleil i est ou y passe il est jour, et la partie qui est dessous est appellé l'arc nocturne. Nicole Oresme, Traité de l’espere, ca 1365, fol. 9v°. Portion de cercle décrite par un astre (le Soleil en particulier) entre son lever et son coucher, arc diurne. Arc de la nuit [...] liarsde le nuit est autre partie de ce cercle que li Solaus ne trespasse mie. Anon. [Léopold d’Autriche], Compilation de le science des estoilles, ca 1300, 69. De ces cecles dessus dis ou de chascun principalx, la partie qui est dessous est appellee l'arc du jour ou l'arc journel, car tant comme le soleil i est ou y passe il est jour, et la partie qui est dessous est appellé l'arcnocturne. Nicole Oresme, Traité de l’espere, ca 1365, fol. 9v°. Portion de cercle décrite par un astre (le Soleil en particulier) entre son coucher et son lever, arc nocturne. SAGITTAIRE L'arcsi est des signes du fu, malles, des signes du jour, oriental, des signes de l’yver. Hagin le Juif [Abraham even Azre], Commencement de sapience, 1273, p. 63. Signe du zodiaque, Sagittaire. Arc du ciel, arc en ciel BIAU BELET ARQUENCIEL L’arcdel cel quatre culurs fet/Ke il de quatre choses tret ; / De cel ad il culur fuin, e de l’ewe la purprin ; / de l’eir ad il jaune colur, / e de la terre la verdur. Anon., Petite Philosophie, ca 1225, v. 1727-1732. Or veut le philosophe dire la cause coment l'arc en cielest fet et nous avon dit devant que en tex mireors, comme sont les rorationz dessus ditez, apert seulement la color et non pas la figure, quar il sont si petiz que figure ne peut apparoir. Mahieu le Vilain [Aristote], Meteores, ca 1285, III, fol. 36va. Por ce apert l’arc en cielen .III. colors, soit sengle ou double, quar quant il est doublearc en ciel, les colors sont contrerement assisez en l’un et en l’autre, si comme nous avon dit. Mahieu le Vilain [Aristote], Meteores, ca 1285, III, fol. 36vb. Je pensé pieça a une consideracion que je veul exprimer: et premierement d'une impression commune que nous appelons l'arquencielqui est de .III. couleurs; je suppose que toutes ces couleurs et chascune de elles est par toute la nue ou appert cest arc et qui est a ce disposee; et nientmoins, ces couleurs ne apprent pas a un honme par toute la nue, mais en certaine figure et posicion qui est tele que la ligne droite qui vient du centre du corps du soleil et passe par le ouyl, selon ymaginacion, ceste ligne s'en va tout droit au centre de cest arc ou de la circunference circulaire dont il est porcion. Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, IV, 12, p. 726. L'arc ou ciel est une impression qui se fait en une nue creuse plaine de rousee, qui a la figure d'un arc. Jean Corbechon [Barthélemy l’Anglais], Proprietés de choses, 1372, XI, 5, fol. 160r. Et pour ce a on veu aucunesfoiz .IIII. arcs du ciel que le soleil faisoit tous .IIII. ensemble, sy comme Alixandre tesmoigne, dont on ne peut aussi savoir la cause proprement, se n'est pas la geometrie dessusdite- ne pourquoy c'est aussi que l'arc dou ciel se moustre a nous tousdiz a maniere d'un arc ou de demi cercle, ne nulle foiz ne se moustre complet ne cercle entier. Evrart de Conty, Eschez moralisés, ca 1400, p. 107.

Apparition* de plusieurs couleurs et en forme d’arc dans l’air, due à la réflexion de la vue dans un air rendu épais par l’humidité.

Arc boteré Avant en cest livre en trouverés les montees dedens et dehors, et tote la manière des capeles et des plains pans et li manieres desars boterés. Villard de Honnecourt, Carnet, 1235, fol. 14v, p. 92.

Partie maçonnée en forme d’arc qui soutient un mur, arc-boutant.