nom masc.
date CYLINDRE
FEW 2.2 1607b : kylindros CHYLINDRE COLONNE La figure que Aristotes apellechylindreest une figure corporele a maniere d'une coulombe reonde, equalement grosse en toutes ses aprties, saut tant que a l'une de ses extremités elle es tun petit pyramidele, et de puramide bien courte comme est la toupie ou le sabot de quoy li enfant gieuent, et de ceste figure dont aucunes boistes. Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, XVI, 5, fol. 16 r.

Corps en forme de colonne dont l'une des extrémités est conique.

CELINDRE HORLOGE Et pour ce est appeléscylindresuns instrumens qui est appelés le horloge des pelerins, par lequel on congnoist les heures artificieles du jour et les hauteurs du soleil et la quantité des umbres, et pluseurs autres choses qui s'en ensievent, pour ce qu'il est de celle figure, mais il est de longue fourme quant a la partie collumpnaire. Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, XVI, 5, fol. 16r. et par ainsy legierement composer quadrans,celindreset autres instrumens pour trouver les heures egales et inegales. Anon. [Anon.], Composicion de l’equatoire, 1415, fol. 9.

Instrument ayant la forme d'un cylindre, qui permet de connaître l’heure.