adj.
date CALIGINEUX
FEW II 1 91b : caligo Texte encyclopédique Caligineux, c’est a dire trouble et tenebreux. Olivier de la Haye, Poème sur la grande peste, 1426, p. 183. Qui est obscurci et non transparent à cause d'exhalaisons*, en parlant de l'air ou du ciel. Texte encyclopédique La rayson est car l'aniz mundifie l'estomac des superfluytés fleumatiques et eschauffe. Et pour ce est utile a la veue car yl n'est riens plus nuysable a la veue que l'immondice de l'estomac, car de l'estomac plain de suparfluités se eslevent fumeescaligineuses, nuysables aulx yeulx, faisant turbation aulx esperis visibles. ANON. [Arnaud de Villeneuve], Regime santé du corps, 1480, 98. Qui obscurcit, trouble la vue en parlant d'une substance ou d'une affection. Texte encyclopédique Les vens de midy grefvent l'oye, font les yeulxcalligineux, griefvent le chief, font les hommes perecheux, dissolvent les humeurs ; quant telz vens ont seigneurie, ces accidens advienent. Martin de Saint-Gilles, Amphorismes Ypocras, 1362-1363, p. 66. Se dit d'une personne qui voit trouble par des fumées* qui obscurcissent la lumière.