nom masc.
date CARABÉ
FEW XIX 78a : kahraba IACABRE KACABRE KAKABRE KARABÉ AMBRE JAUNE AMBRA L’ambre jaune est l'huile résineuse fossilisée des conifères, employée pour fabriquer des objets ornementaux. Auprès des formes commecarabé, empruntées à l'arabe, l'emploi du motambre, issu du mot arabeanbarqui désigne l'ambre gris, se développe et entretient, dans la tradition occidentale médiévale, une confusion entre la substance d'origine végétale (l'ambre jaune) et la pierre d'origine animale (l'ambre gris).[C. Rochelois] [...] les autres [points de l'échiquier] estoient fait d'ambre qui des medecins est appelles kakabre, [...] c'est la gomme d'un arbre [...] et a une proprieté especial de attraire a soy les pailles [...]. Et pour ce est il appellés kakabre oukarabeen la langue de Perse, qui vault autant a dire come atraiant les pailles. Evrart de Conty, Eschez moralisés, ca 1400, 618. Iacabre ou kacabre, c'est une gomme que l'en appelle en francoysambre, et est celle chose jaune de quoy l'on fait les patrenotres qui tirent les festus. Anon., Grant herbier (Secrets de Salerne), XVe s., p. 80. Gomme jaune issue d'un pin qui a la propriété d'attirer la paille, ambre jaune. Coses froides por user à chiaus ki [l’] ont caut si sunt : parles, margerites, canfre, sandales blances et rouges, coral blanc et rouge, roses,carabé, spode, terre sigillata, et pumes, et coriandre sec et vert. Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 1256, p. 107. Cette gomme en tant qu'elle est employée pour refroidir la complexion* chaude du coeur*.