nom masc.
date CHOLET
FEW II 1 537a : caulis CHOLOT COLET COLETTE CAULE Il n'est pas sûr que COLETTE soit à identifier à une certaine espèce de chou. Plus vraisemblablement, il s'agit d'une variante anglo-normande du mot CHOLET : *CHOLETE. cf. éd. Y. Schauwecker, p.186-7. Plante sauvage ou cultivée potagère, petit chou. CHOLOT COLET Pur lermes des yeuz : prenez une foille decholotet l’oigniez de glaire d’uef e la metez la nuit sor les yeuz. Anon. [Pseudo-Hippocrate], Lettre d'Hippocrate 1, ms. 693, 1240-1250, fol. 78r. Cette plante, en tant que ses feuilles sont utilisées pour renfermer des préparations appliquées sur le corps. CHOLOT COLET Por oster raoncle de saignie : posez desore des foilles decholotet drap de chenoue moillié en aigue et metez desore. Anon. [Pseudo-Hippocrate], Lettre d'Hippocrate 1, ms. 693, 1240-1250, fol. 82r. Por oster les (esclandes) : faites cendres de tronc decholotet detremprez o miel. Si en oigniez le mal souvent. Anon. [Pseudo-Hippocrate], Lettre d'Hippocrate 1, ms. 693, 1240-1250, fol. 83r. A la fie chanisent les chevous trop tost et ceo est de grant habundance de flemme. Primes dunez a l’hume mescine que purge la teste de fieume et pois pernez la racine decholetsec et vert et quisez en eve de funteinne dec’a la meité et lavez la teste assiduelement. Anon., Ornement des Dames, ca 1285, XIIIe s., p. 42. Autre medecine pour rancle de plaie. Pren le jus de plantain e le jus de ache e le jus decholete le jus de morele e la mie de pain de forment et triblez tut ensemble e puis metez sur le rancle […] Anon. [Pseudo-Hippocrate], Le livre Ypocras, 1ère moitié du XIVe s., fol. 173r. Pur chevels qui cheent : quisez les seches racines decholeten elbe clere de fontaine desque la moitie seit quit ainsi e de cel elbe lavez sovent le chief. Anon. [Pseudo-Hippocrate], Le livre Ypocras, 1ère moitié du XIVe s., fol. 178v. Cette plante, en tant que ses racines, ses feuilles, sa tige ou son suc sont utilisés pour leurs vertus médicinales. Colette savage. CAULE Il n'est pas sûr que COLETTE soit à identifier à une certaine espèce de chou. Plus vraisemblablement, il s'agit d'une variante anglo-normande du mot CHOLET : *CHOLETE. cf. éd. Y. Schauwecker, p.186-7. Cette plante, dans sa variété sauvage, petit chou. COLET CHOLOT COLETTE A oster donc gaunisse des eus et des autres membres, fai tel syrot et en fai user au matin et au soir. R. cerlane, endive, aloisne, spiquenarde, cresson,colet sauvage, blanc bibuef, linaire et fuelles de chievrefuel, casse les et les cuis en eve et coule et met en la couleure zucarin et doune au pascient au matin et au soir teve jusqu'a .IX. jours plain test d’uef, çou oste le gaunisse de tout le cors, aussi fait jus de chievrefuel et se tu dounes ce aprés cele decoction, çou sera boin. Jehan de Prouville [abbé Poutrel], Chirurgie, ca 1300, fol. 63v. Derechief, se uns vielz cocs soit fendus et totes ses entrailhes ostees, et puis soit farcis de safran, de cortis et de polipode et decolette savage[…] Jofroy de Waterford, Secret des Secrets, Diet., ca 1300, l. 1696. Cette plante sauvage, en tant qu'elle présente des vertus médicinales, et entre notamment dans la composition d'un sirop contre la jaunisse.