nom fém.
date CHOSE
FEW II-1, 541 : causa CAUSE Texte encyclopédique La premierechosede effimere est parchosesextrinseques et foraines eschauffans ou estoupans actuellement ou potentiallement les porres sicomme est chaleur de soleil ou de feu ou de baing […] Anon. [Bernard de Gordon], Pratique Fleur de lys, ca 1470, I, 2. Facteur de l'état de santé ou de maladie du corps, cause. Texte encyclopédique […] l'on voit en chascun membre neufchoses, c'est assavoir la posicion ou mise, la substance, la complexion, la quantité, la figure, le nombre, la colligance, les faitz et utilités et quelles sont les maladies que en celluy membre peut estre, desquelles par l'anathomie en congnoissant, en pronosticant et aussi en curant le meige peut estre aydié. Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, tr. I, doct. 1, chap. 1, 74. […] les neufchoses[...] lesquelles sont enquises en chascun membre, c'est assavoir l'aidement, la posicion, la colligance, la quantité, la figure, la substance, la complexion, le nombre des parties et les maladies. Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, tr. I, doct. 2, chap. 1, 74. Elément, appartenant à une liste composée de neuf termes qui permet de décrire un membre*, son utilité*, les maladies qui le touchent* et qui aide le médecin dans le pronostic et la cure*. Choses naturelles CAUSE Texte encyclopédique Premierement convient que il [le chirurgien] congnoisse leschoses naturelleset especialment l'anathomie. Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, chap. sing., 74. En la [philosophie] theorique, convient que il [le chirurgien] congnoisse leschoses naturelleset non naturelles et contre nature. Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, chap. sing., 74. Les sept objets d'étude de la physiologie, à savoir les éléments, les humeurs, les complexions, les membres ou parties solides du corps, les vertus, les esprits et les opérations. Choses non naturelles CAUSE CHOSES SURVENANTES Texte encyclopédique […] leschoses non naturellezcomme sont l'aer, boire, manger, dormir, veiller, traveiller, reposser, inanition et replection et les accidens de l'ame car icelles sont causes de toutes maladies et de santé. Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, chap. sing., 74. En la [philosophie] theorique, convient que il [le chirurgien] congnoisse leschosesnaturelles etnon naturelleset contre nature. Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, chap. sing., 74. Les six facteurs extérieurs au corps assurant la santé ou la maladie, à savoir l'air, la nourriture et la boisson, le sommeil et la veille, le travail et le repos, l'inanition et la réplétion, les accidents de l'âme ou passions. Choses survenantes CAUSE CHOSES NON NATURELLES Texte encyclopédique Il y a aucunnes choses survenans des queles il nous fault necessairement user comme air, viande, buvrage, traveil, repos, dormir, veiller. Exinanition ou wideur et repletion. Anon. [Guido Parato], Regime de santé, 1459, fol. 5v. Les six facteurs extérieurs au corps assurant la santé ou la maladie, à savoir l'air, la nourriture et la boisson, le sommeil et la veille, le travail et le repos, l'inanition et la réplétion, les accidents de l'âme ou passions. Choses contre nature, de dehors nature Texte encyclopédique […] leschoses contre natureet la maladie, car de cella est prinse l'intencion curative. Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, chap. sing., 74. En la [philosophie] theorique, convient que il [le chirurgien] congnoisse leschosesnaturelles et non naturelles etcontre nature. Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, chap. sing., 74. […]choses de dehors nature Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, chap. sing., 74. Facteurs pathologiques, qui ne sont ni naturels*, ni non-naturels*. Choses feminines Texte encyclopédique CHOSES FEMENINES MENSTRUE FLEUR Et dit ainsi que callefacion des choses aromatiques appliquee aux fames met hors leschoses femenines, c’est a dire les superfluitez des fames. Martin de Saint-Gilles, Comment. Aphorismes Ypocras, 1363, [1429], éd. Lafeuille (1964), p. 107. Ecoulement propre au femme, qui permet d'évacuer leurs superfluités* sanguines, menstrues*. Texte encyclopédique : pourrait venir de la terminologie arabe d'Al-Khwarizmi où say(chose) désigne l'inconnue. poser que le premier etre 1textsuperscript oter $frac13$ et $frac14$ de chose rester $frac512$ textsuperscript moins 10 livre Anon., ms. BnF fr. 1339, 1460, 79. Les anciens ont appellé choses ce que je nomme premiers dont la figure est telle. Nicolas Chuquet, Triparty en science des nombres, 1484, II, 737. Quantité cherchée dans un problème traité de façon algébrique. Texte encyclopédique Et doit l'on multipier la chose que l'on veult scavoir par son contraire et puis partir par son semblant. Jean Certain, Kadran aus marchans, 1485, fol. 32r. Quantité cherché dans un problème de règle de trois.