nom masc.
date CAMPHRE
FEW XIX 77b : kāfūr CAMFRE CAMFRE CANFRE CHAMBRE

L'arbre qui produit cette gomme est le camphrier, Cinnamomum camphora.

Camphre, camphora en latin, c’est la gomme d’un abre, selon aucuns, et selon les autres, c’est le jus d’une herbe appuré et seché nettement, et est de froide et seche nature. Olivier de la Haye, Poème sur la grande peste, 1426, p. 189. Gomme aromatique produite par un arbre*, de couleur blanche, transparente, d'une odeur vive.
CAMFORA CAMPHORE CAMFRE CANFRE CHAMBRE Texte encyclopédique A oster la toie des iex feras tu ceste chose: Pren castoire, oliban, sarcocolle de chacune .ii. onces et demie, decamphre.ii. onces, marguerites nient prenez [> perciez, HEV] une once, de vert de grice le pois d’un denier. Confis le en tel manere […] Anon. [Roger de Salerne], Chirurgie, ca 1400, § 39. Et por ce, si avient que li airs est moult caus, et moult sès, et moult halleus, si convient en tel maison demourer ki ait fenestres devers septemtrion, et qu’il ait en le maison cantepleures, et ke li pavemens soit arousés d’ewe froide, de fuelles de saus, de vignes, de roses, de mirte et de vin aigre, et si soit enfumee decanfreet de sandles, et avironnee de dras de camvene et de lin moulliés en ewe froide. Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 1256, p. 60. Ore vus dirai un unguent que vaut a berbelettes et a lentilles et ad ale : pernez ceruse et destemprez od eve rose, et batez le albun de ofs de geline et le cler medlez od la ceruse, et pernez puis freis seim de por nuvel et fundez en une paele et puldré de os de secche, et medlez durement et il era [sic : sera] blanc cum neif, et metez un poi decamfre. Anon., Ornement des Dames, ca 1285, XIIIe s., p. 59-60. A celui qui vuelt tenir chastete. Faites li odorer lecamphre. Anon. [Matthaeus Platearius], Livre des simples medecines, 2nde moitié du XIIIe s., p. 38. A refraindre lecherie : prenezchambre, si le tenez as narilz car le action del espirit defolt la grant chalour e issi enfreidit le cors. Solunc ceo que dist : camphora per nares castrat odore mares ... Anon. [Pseudo-Hippocrate], Le livre Ypocras, 1ère moitié du XIVe s., fol. 180v. ...ainsi le dit Avicene, ou IIIè du Canon, en la premiere feu, ou chapitre de la cure de soda ou de la douleur de la teste qui vient des odeurs ; car quant elle est causee de chaut, elle doit estre garie par bonnes odeurs froides, si comme sandales,camphre Martin de Saint-Gilles, Comment. Aphorismes Ypocras, 1363, p. 108. Cette gomme, en tant qu'elle possède de nombreuses vertus médicales, notamment la propriété d'apaiser la douleur et de provoquer le sommeil.