nom masc.
date CITRON
FEW II-1, 720a : citrus CITRUS En ancien français, le termecitrondésigne le 'cédrat' ou le 'citron'. L'éditeur d'Olivier de La Haye indique dans son glossaire qu'il s'agit du citron, en revanche, le texte de Pietro de' Crescenzi évoque le cédrat. [F. Vigneron] Du citronnier et citrons. Anon. [Pietro de' Crescenzi], Livre des prouffitz champestres et ruraulx, 10227, 1373, V, chap. 10, fol. 112r. Citron, en latin citrus, est une manière de pomme de qui l’escorce est de chaulde et seche nature, maiz le jus ou l’acetosité est de froide et seche et a grant proprieté a conforter le cuer et a resjouir et vault moult contre venim et contre la malice de l’air. Olivier de la Haye, Poème sur la grande peste, 1426, p. 187. Fruit cultivé, caractérisé par sa couleur jaune, à l'aspect semblable à l'orange, au goût acide et qui pousse sur un arbre.

Texte encyclopédique

Ou que il a tremeur de cueur ou il est moult fort paoureux : tous telz doivent prendre aulcune chose aromatique stiptique, donc il prendra ung morceau de pain baigné en suc de citrons ou en vin ou en eaue rose ou de aceteuse, ou de citrons en brouet de chair ou il prendra de diacitoniton ou de zuccre rose ou de dyambra ou pocion muscate. Et ainsi des aultres aromatiques selon la convenance des choses particulieres. Anon. [Bernard de Gordon], Pratique Fleur de lys, ca 1470, IV, 12. Ce fruit, en tant qu’il est employé pour ses vertus pontiques* dans le traitement préventif des syncopes.