adj.
date CLAIR
FEW II/1, 739b, 741b : clarus CLER TRANSPARENT DIAPHANE Autres corps sont dyaphanes ou transparenz ouclers, si comme sont verre, cristal et eaue, et en telz corps se profonde la lumière et perce et passe tout oultre, se il ne sont parfonz et espes. Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, II, 16, p. 456. Qui laisse passer la lumière, en raison du peu d'épaisseur de sa matière.

Le mot s'applique ici aux urines, dont les variations de couleur donnaient des indices sur l'état de santé du malade ou sa maladie pour les médecins.

Les orines cleres, ou blanches, sont mauvaises; et principalment es frenetiques. Martin de Saint-Gilles, Amphorismes Ypocras, 1362-1363, 79, 49.

Transparent ou limpide, en parlant de l'aspect d'un fluide corporel.

TRANSPARENT CLER Une aultre espece [de vigne] est, que l’en appelle garganique [...]. Le vin en est soubtil grandement et cler et tresparent et de petite puissance et assez durable. Anon. [Pietro de' Crescenzi], Livre des prouffitz champestres et ruraulx, 10227, 1373, IV, chap. 4, fol. 71r. Qui a de la transparence, en parlant du vin. Et est que li malaides mette son chief en ton sain, et puis li presse la lengue a l'estrument que nos avons dit ou chapistre de cautere, et confis avec aigue vive chaus, si qu'elle ne soit mie trop espesse ne trop clere. Anon. [Albucasis], Cyrurgie, 10227, 1373, 28vb, 11. Contre l’enflure et la dolour de la plaie en quassure u de flus de humeurs, cuis mauves en yaue, trivle les et met le jus aveuc oint de porc et ferine d’orge er fai .1. emplastre cler, il vaut a toutes doleurs assouagier. Jehan de Prouville [abbé Poutrel], Chirurgie, ca 1300, fol. 10v. Peu épais (?), en parlant d'un emplâtre*. La langue bien parlante rent, / E la parole clere ensement. Pierre d’Abernum, Secret des Secrets, ca 1270, v. 1650-1651, 34. Dont la sonorité est distincte, en parlant de l'élocution. Au malade en l'estat de sa maladie, il est neccessité de user de tres clere diete. Martin de Saint-Gilles, Amphorismes Ypocras, 1362-1363, 55, 49. Qui se caractérise par des restrictions en parlant d'un régime*, sévère. Ceste matiere cy n'a pas mestier d'autre clarificacion ; elle est assés clere, se ce n'est pour les contrarietés, car la cause antecedente de ceste passion est chaulde et la conjoincte est froide. Anon. [Bernard de Gordon], Pratique Fleur de lys, ca 1470, II, 3. Facile à comprendre en parlant des théories chirurgicales. Lait clair. [contre cranche] L’autre jour [le quatrième] fai sainie de la vaine dou foie ou d’aucune des autres vaines selonc la position de la matere et adonc leve le malan de lait cler de chievre teve o vin aigre teve et le sece o .1. drapiel vies et met pourre de nitre transmarin tres blanc et escorce de grenate et tan et face au matin et au soir ce u cuis le jus de celidoine o miel et fai onction u autrement. Jehan de Prouville [abbé Poutrel], Chirurgie, ca 1300, fol. 33v.

Petit lait, utilisé pour nettoyer un apostume* ou dans des préparations médicales.