adj.
date COMPLEXIONNEL
FEW II-2 984a : complexio COMPLEXIONEL U coer dont s'engendre continuelment ceste chaleur et cil esperit que je di, qui continuelment sont envoiié et espandu par tout le cors. Et par ce est continuee et conservee en sa nature la chaleurcomplexionneleet connaturele des membres par la quele il digerent et font les operations qui lor sont deües par nature. Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, I, 1, fol. 4v. Qui relève du mélange des qualités* dans le corps humain, de la complexion*. COMPLEXIONEL Les aulcunes [opérations des médecines] sont premieres qui sont dictescomplexionelleset qualitatives pource que dependent des qualités des ellemens comme sont celles qui donnent et font chaleur, froydeur, seicheur et humidité. Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, tr. VII, doct. 1, chap. 4. Qui opère sur le mélange des qualités premières*. Et je cuide que le aer qui est enclos es pores du fust et qui ne est pas de sa nature face plus a ce que le fust noe que ne fait son aercomplexionelqui est en lui selon vertu, comme les elemens sont en corps mixte. Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, IV, 5, p. 690. Qui relève du mélange des qualités qui constituent un corps naturel. COMPLEXIONEL Comme on le voit ici, la conception médiévale des plantes emprunte beaucoup, par analogie, au domaine de la médecine. [F. Vigneron] Mais les villains ne font que un trou [dans la plante] par le quel la superfluité se depart ; et quant elle se depart celle qui demeure est mieulx digerée par la challeurcomplexionnelle. Anon. [Pietro de' Crescenzi], Livre des prouffitz champestres et ruraulx, Vérard, 1373, II, chap. 9, fol. 21r. Qui relève du mélange des qualités* élémentaires* dans une plante.