nom masc.
date BOTEREL
FEW XV-2 40b : *butt BOTERIEL RUBECTE

L'étymon*butt mentionné par le FEW serait le diminutif de bot.

Boterelest un ver envenimé qui habite en terre et en lieu moiste si come dit Plinius ou XXIIe chapitre de son XVIIIe livre. Jean Corbechon [Barthélemy l’Anglais], Proprietés de choses, 1372, XVIII, 15, fol. 299rb. Et pource voit on que les escorpions se font legierement de une herbe qui est appelee basilicon et lesboteriausde sauge, et moult d'autres bestes ausy d'autres materes. Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, I, 22, fol. 29v. Ver* venimeux aux yeux rouges qui fréquente les lieux humides et subit une mue, crapaud.
BOTERIEL […] et rainnes etboterielaperent deseure tere a grant abundance, et ke souris, rat, et autres menues bestes issent des fosses, et oisel etrange volent par l’air : ce sont signe de pestilence ki doit avenir. Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 1256, p. 60. Ce ver*, en tant qu'il est signe de pestilence.