nomen
date BASILICUM
lat.: basilicum OSSIMUM BAZILICUM BASILIC Parbasilicum, le latin médiéval ne désigne pas forcément du "basilic" au sens moderne (voir l'article BASILIC). [F. Vigneron] Ossimum est chauz et sès. Par autre non le claime l'enbasilicum. Anon. [Matthaeus Platearius], Livre des simples medecines, 2nde moitié du XIIIe s., p. 141. Ce sont jagonces, or, argens, bougloses etbasilicumqui porte .i. flourete noire : che sont coses temprees […]. Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 1256, p. 107. Herbe* aromatique dont on distingue au moins trois manières* à partir de la taille des feuilles (grandes, moyennes, petites). OSSIMUM BAZILICUM BASILIC Basilicumest caus et sès […]. Mais, de se nature, il conforte .i. pau le bouce de l’estomac et destruit les malvaises fumees ki entor le cuer puet avenir. Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 1256, p. 170. L'esplen confortent [...] safran, cresson, erbebasilicumavoiques sa semence, altea, dialtea […]. Jofroy de Waterford, Secret des Secrets, Diet., ca 1300, l. 729. Cette herbe* aromatique en tant qu'elle est à privilégier dans le régime de santé pour ceux qui ont les organes nutritifs* et vitaux* fragiles. OSSIMUM BAZILICUM BASILIC […] et li [la nourice] garder d’oignons, d’eruke, de senevé, d’apie, de mente, debasilicum, et d’ail et de totes autres coses ki malvais sanc font […]. Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 1256, p. 77. Basilicumest caus et sès, et de se nature, norrist mal, et fait doloir le teste, et tolt la veue, et deseke le lait, et oste le talent d’user femme. Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 1256, p. 170. Cette herbe* aromatique en tant que son ingestion présente des inconvénients dans le régime de santé. Bazilicum giroffle BASILICON GIROFLE Une identification sûre de la plante dans la taxinomie moderne nous semble difficile. On peut envisager une variété d'Ocimum basilicumL. ou, éventuellement, un végétal du genreOcimumL. [F.Vigneron] Oximum est une herbe appellee baselicque et est assez communne; il en est de deux manieres, l'une est appelleebazilicum giroffleet a oudeur de giroffle et a memes fueilles, l'autres est appellé citrum et a longues fueilles. Anon., Livre des simples medecines, 10227, 1373, ca 1470, fol. 153r. Cette herbe* aromatique dans sa manière* à odeur et goût de clou de girofle et aux petites feuilles ayant la même forme que les feuilles du giroflier.