nom masc.
date DÉLUGE
FEW III, 80a diluvium

Le nom de déluge, dans cet emploi, n’est pas associé au récit biblique, mais désigne toute inondation naturelle. [J. Ducos]

SUBMERSION Le grant comete qui fu fait quant le mouvement de la terre fu en Achaÿe et le deluge des eves estoit la ou le soleil resconse, quant lez jors sont egauz as nuiz, et ce n’est pas vers septentrion. Mahieu le Vilain [Aristote], Meteores, ca 1285, I, fol. 9rb. Derechief il avient a la fois que delugez et submercions aviennent quant terrez motez sont fez, et la cause si est par la contrarieté dez venz, quar quant le vent qui est es ventrais de la terre qui de la terre fet vent issir par devers la mer et en la mer par l’air vente .I. autre vent contraire, dont avient il que cesti vent contrere boute la mer contre les ventrais de la terre, dont celi qui est en terre veut issir et, quant il ne peut issir par la mer qui est dessus est boutee, adont crosle la terre, quar il ne peut bouter ensus de lui par l’autre vent contraire qui le vaint et le deboute et quant l’eve de la mer a alé suz lui et a celui lieu, adont par l’encontre de cez .II. vens contrerez est grant plenté de l’eve de la mer eslevee par force et s’espant hors de son canel et fet deluge. Mahieu le Vilain [Aristote], Meteores, ca 1285, I, fol. 9rb.

Grande inondation provoquée par une montée des eaux de la mer, raz-de-marée.