nom fém.
date DESSICCATION
FEW XI, 583a siccare DESSICCACION DESICCACION ...et adonques la desiccation du medecinement et l’astersion et la mondification et la stipticité soient rapraintes, en meslant medecines qui aient operations contraires et vertus a iceles. Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, chap. 1564, vol. 2, p. 65. Item note que en diabetique est grant soif pour dessicacion, mais non pas famine pour reflecion fantastique, qui est faite de chaleur. Anon. [Bernard de Gordon], Pratique Fleur de lys, ca 1470, VI, 13. Je dis que aucuneffois le sang qui est melencolique habonde au cerveil et encommance a avoir son cours par les yeulx, et si fait desseicher les paupieres, lesquelles dessicacion fait venir douleur et prurion es yeulx ... ANON. [Bienvenu Raffe], Compendil pour la douleur et maladie des yeux, ms. BNF fr. 1327, XVe s., fol. 59r. Aprés ce Retorne Aristotes a la cure des ulceres pour moustrer comment on les doit curer par medecines, comme il ayt moustré devant comment on les doit curer par cauteres Et par desiccation Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, I, 49, fol. 47r.

État de ce qui est desséché, dessiccation.

Et apres sa dessicacion, broyes le fort, et pour ce est en ceci certain pois acceptable affin que par administracion de trop petite dessicacion ou de trop grande moisteur l’euvre ne se puisse corrumpre. Anon. [Pseudo-Arnaud de Villeneuve], Le Rosaire des philosophes, XIVe s., p. 96.

Fait de faire sécher lors d'une opération alchimique.