nom fém.
date DISSOLUTION
FEW III, 99b dissolutio DISSOLUCION Quant aucune apostume se rompt dedens, il s'ensuit vomite, et dissolucion ou deffaut de vertu. Martin de Saint-Gilles, Amphorismes Ypocras, 1362-1363, p. 97. Quintement tu dois entendre que bolisme peult estre en causon pour cause de foiblesse d'estomac et de dissolucion du corps. Anon. [Bernard de Gordon], Pratique Fleur de lys, ca 1470, I, 3. L'autre manière de reume se fait par dissolution et par liquefaction des humidités de la teste, Et ainsi se font les maladies reumatiques par la combination des tans a celle contraire, si comme quant aprés tans froit et sec s'ensieut tans chaut et moiste. Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, I, 6, fol. 18r.

Privation des forces vitales.

Et doncques convient il que ceste resolucion procede sans fin ou que elle se arreste. Et se elle procede et a procedé sans fin, il convient que le temps de ceste resolucion soit infini et aussi du temps de sa composicion car chascune chose tele a .I. temps de sa composicion et un autre de sa dissolucion. Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, II, 10, p. 630

Disparition de la substance matérielle d'un corps, notamment par corruption* ou division.

Dissolucion est necessaire a nostre science pour subtillier les corps qui sont gros et rudes, par quoy ilz ne pevent penetrer ne taindre les metaulx* corrompus*. Anon., Le livre Flamel, fin XVe s., p. 404.

Opération de transformation du métal* calciné en eau par l'action de la chaleur* ou de l’humidité*.