CROISSANCE

CROISSANCE Sciences de la nature - Physique

nom fém.

Etym FEW II-2 1324b : crescere

Fait d'augmenter la matière d'un corps naturel.

Notes

  • var CRESSANCE

Citations

  • Desus est commencement de augmentacion oucressanceet mouvement local commence de destre.
    Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, II, 4, p. 308.

CROISSANCE Sciences de la nature - Botanique

nom fém.

Etym FEW II-2 1324b : crescere

Fait de croître, en parlant d'une plante.

Notes

Citations

  • De la diversité des parties simples et materieles des plantes, et de la cause de leurcroissence[…]
    Anon. [Pietro de' Crescenzi], Livre des prouffitz champestres et ruraulx, 10227, 1373, II, chap. 5, fol. 28r.

CROISSANCE Médecine - Médecine

nom fém.

Etym FEW II-2 1324b : crescere

Chair superflue*, issue d’une plaie ou apparue lors d’une maladie de peau comme l'acrochordon*, que le médecin s’emploie à faire disparaître par différents procédés.

Notes

  • Note encyclopédique En f. mod., excroissance. [I. Vedrenne-Fajolles]

Citations

  • […] et acocordes sunt engendrees plus de sanc fleumatique et sunt unescroissancesqui croissent es joes ou en la gorge par dehors sanblables au soumeron des mameles.
    Jehan de Prouville [abbé Poutrel], Chirurgie, ca 1300, fol. 69v.
  • Les autres font une seule incision du lonc, et cez ci poent a paine traire lacroissancepar cele incision, s'ele est grant, et soit que il la traient hors, la cicatrique remaint froncie, pour ce que il n'ostent point de cuir ne de la char, et ainsi la char superflue remaint et fait cicatrique fronciee et eslevee aussi comme ja.
    Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, chap. 2201, p. 213.

CROISSANCE (Croissance de la lune.) Astronomie - Astronomie

nom fém.

Etym FEW II-2 1324b : crescere

Fait de croître, à propos de la partie visible de la lune.

Citations

  • Ke nos veons apertement que la mer monte et se retrait solonc le movement et lacroisance de la lune, car signorie et maistrie sur l'euwe a et sor tout riens qui a nature d'eiwe, et por ce oistres et creveches et cervelles et mouele de toutes bestes croissent et descroissent solonc la lune.
    Jofroy de Waterford, Secret des Secrets, Diet., ca 1300, p. 93, XXXI.