CENTRE

CENTRE Géométrie - Géométrie

nom masc.

Etym FEW II 1 586a : centrum

Point situé à l’intérieur d’une figure par rapport auquel tous les points de la figure ont un symétrique qui appartient à la figure.

Notes

  • syn MILIEU

Citations

  • Lecentren'est rien fors un point ymaginé, qui ne diroit que oucentreest aucune chose materielle qui a en soy telle vertu actractive.
    Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, I, 19, p. 146.
  • Centre, centrum en latin, c’est le droit point du milieu de quelque chose, mais il est plus aisé a trouver en chose ronde.
    Olivier de la Haye, Poème sur la grande peste, 1426, p. 188.
  • Centrec'est le point moyen egalement distant de toutes pars de la circonference.
    Nicolas Chuquet, Géométrie, 1484, 104, 1297.

CENTRE (Centre du monde) Sciences de la nature - Physique

nom masc.

Etym FEW II 1 586a : centrum

Point situé au centre de la terre, et considéré comme le point d'équilibre du monde, du point de vue de son poids.

Citations

  • Lecentrede [la masse des choses pesantes] est ou milieu du monde et [...] tel centre et lecentre du mondesont un meisme point, combien que ceste masse soit ou fust environnee de yaue, de air ou de touz .II.
    Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, I, 17, p. 138.
  • Lecentre du mondeest le lieu de la terre et de toute la masse des choses pesantes.
    Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, I, 17, p. 138.

CENTRE (Centre du firmament) Astronomie - Astronomie

nom masc.

Etym FEW II 1 586a : centrum

Centre du monde.

Citations

  • Or dit Syma, qui est apelé Esyodes, que la terre qui est licentresdel firmament est devisee des autres elemenz par entendement de raison.
    Anon., Introductoire d’astronomie, ca 1270, fol. 9rb-9ra, p. 36.

CENTRE Astronomie - Astronomie

nom masc.

Etym FEW II 1 586a : centrum

Point remarquable par sa position centrale dans la représentation géométrique du mouvement des astres.

Notes

  • Note encyclopédique Ce point est associé le plus souvent à un cercle, il peut être lié à un objet réel (Terre, planètes) ou fictif (épicycle).

Citations

  • Et ceste opposition commencerent cil qui cuiderent que la terre fustcentresdel cercle del Soloil, si cum ele estcentresdel firmament. Mes plusor des naturiens proverent que ce est fals, quar en aucun des signes li Solauz est plus loing de la terre et plus hauz, en aucuns plus bas et plus pres, et se la terre fustcentresde son cercle, il coreüst touz jorz environ ivelment, ne plus haut ne plus bas, quar el signe des Gemeaus il est plus hauz de terre.
    Anon., Introductoire d’astronomie, ca 1270, fol. 15ra, p. 52.
  • Ce est general a touz les planetes et en ce ont il diverseté que li firmamenz a soncentreel mileu de la terre, mais nus planetes ne a soncentreen la terre
    Anon., Introductoire d’astronomie, ca 1270, fol. 28rb.
  • [Saturne, Jupiter, Mars] Licentresest li distanche doucentrede l'epicicle qui est puis l'auge du cercle ecentrique de l'equant ciercle.
    Anon. [Léopold d’Autriche], Compilation de le science des estoilles, ca 1300, p. 81.
  • Licentresde le Lune est li espasse et li distance ducentrede l'epicicle puis l'auge de l'ecentric; et est apiellee double longhaiche u doubles entredeus.
    Anon. [Léopold d’Autriche], Compilation de le science des estoilles, ca 1300, p. 78.

CENTRE Astronomie - Astronomie

nom masc.

Etym FEW II 1 586a : centrum

Nombre qui correspond à une valeur intermédiaire dans le calcul des positions planétaires à l’aide de tables astronomiques.

Notes

  • Note encyclopédique Dans le calcul de la longitude chaque planète possède un centre vrai et centre moyen. Le centre vrai ou corrigé est l’angle que fait, sur l’équant, avec la ligne des centres, le rayon de l’écliptique qui passe par le centre de l’épicycle ; le centre moyen est l’angle que fait, sur l’équant, avec la ligne des centres, le rayon de l’équant qui porte le centre de l’épicycle ; cet angle est égal à la différence entre le moyen mouvement et l’auge. Les notions de centre vrai et de centre moyen permettent de saisir une distinction fondamentale de l’astronomie ancienne et médiévale : elle procède en supposant le mouvement régulier (centre moyen) puis en apportant les corrections nécessaires (centre vrai). Ce principe général étant appliqué à d’autres types de calculs astronomiques, calcul des latitudes calcul d’éclipses par exemple, il existe de très nombreuses locutions comportant le mot « centre » dans le cadre astronomique. De nombreux ouvrages permettent de se familiariser avec les théories astronomiques anciennes et médiévales, voir par exemple Olaf Pedersen, A survey of the Almagest with annotation and new commentaries by Alexander Jones, Springer, 2010.

Citations

  • Regardeis lecentrede le Lune s’il est menres de .6. signes, ajousteis l’equacion doucentrea l’argument de le Lune
    Anon., Tables astronomiques, ca 1271, fol. 129.
  • [Saturne, Jupiter, Mars] Il sont 2centres, licentresmoiens qui devant dit est, li vraiscentresest 1 archons qui est en 1 point du firmament en droit l’auge dusques au terme de le lingne qui demoustre le vray mouvement en l’epicicle ; et cil 2centrese different selonc l’equacion doucentre.
    Anon. [Léopold d’Autriche], Compilation de le science des estoilles, ca 1300, p. 80-81.

CENTRE (vrai centre.) Astronomie - Astronomie

nom masc.

Etym FEW II 1 586a : centrum

Angle que fait, sur l'équant, avec la ligne des centres, le rayon de l'écliptique qui passe par le centre de l'épicycle.

Notes

  • Note encyclopédique Centrum verum :terme qui désigne, dans la théorie des planètes de Ptolémée, des coordonnées planétaires intervenant dans le calcul de la longitude.

Citations

  • ...livrais centresest 1 archons qui est en 1 point du firmament en droit l'auge dusques au terme de le lingne qui demoustre le vray mouvement en l'epicicle.
    Anon. [Léopold d’Autriche], Compilation de le science des estoilles, ca 1300, p. 80-81.

CENTRE (centre moyen) Astronomie - Astronomie

nom masc.

Etym FEW II 1 586a : centrum

Angle que fait, sur l'équant, avec la ligne des centres, le rayon de l'équant qui porte le centre de l'épicycle.

Notes

  • Note encyclopédique Centrum equatum, centrum medium : terme qui désigne, dans la théorie des planètes de Ptolémée, des coordonnées planétaires intervenant dans le calcul de la longitude. L'angle du centre moyen est égal à la différence entre le moyen mouvement et l'auge

Citations

  • [Saturne, Jupiter, Mars] Il sont 2centres, licentresmoiensqui devant dit est, li vraiscentresest 1 archons qui est en 1 point du firmament en droit l'auge dusques au terme de le lingne qui demoustre le vray mouvement en l'epicicle ; et cil 2 centre se different selonc l'equacion doucentre.
    Anon. [Léopold d’Autriche], Compilation de le science des estoilles, ca 1300, p. 80-81.