CHEVEU

CHEVEU Médecine - Anatomie

nom masc.

Etym FEW II 247b : capillus

Chacun des poils qui recouvrent le dessus de la tête de l'homme.

Notes

  • var CHEVEUL

    var CEVEUL

    var CAVEL

    V. COME

    V. POIL

  • Note encyclopédique Selon la conception médiévale, le CHEVEU représentait une des possibilités dont le corps disposait pour expulser des SUPERFLUITÉS, cf. Jofroi de Waterford, éd. Y Schauwecker l. 1873: "... si com nous veons les bestes terrestes deboutent sorfait des humours ver les estrimetez por nourir poil et cornes et ongles".

Citations

  • Sachiés tot vraiement ke licavelsont engenré d'une matere fumeuse caude et seche que li nature cache fors jusques au cuir de le char, et ist par les petruis du cors, et si faite matere wischeuse engenrent le poil et licavel.
    Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 1256, p. 85.
  • Cheveulest le .20. membre de superfluité, et est le poil du chief.
    Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, chap. 126, p. 40.
  • […] li homs ha plus deceveulsen la teste que nulle autre pour .2. ou pour .3. causes : l'une pour la grant humidité de sa cervele et l'autre pour la maniere de composition de son tés et des coustures serratiles qui y sont, car li cevel sont engendré de une vapeur ou fumee […]
    Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, I, 16, fol. 25r.

CHEVEU Médecine - Pharmacopée

nom masc.

Etym FEW II 247b : capillus

Ces poils, en tant qu'ils peuvent subir différentes atteintes (chute, parasites) que l'on peut guérir par divers traitements.

Notes

Citations

  • Grant encumbrement vent suvent aschevoilz: a la fiet chént, a la fiet les manjuent verms, a la fiet chanisent devant lur tens, a la fiet ne volent creistre, et muz autres dunt dirun aprés.
    Anon., Ornement des Dames, ca 1285, XIIIe s., p. 34.
  • Escales nesent en la teste, que hume apele en Pullie « furfurasches », et funt leschevousporrir. Issi les osterez : pernez de la geneste, u la flur u la foille, et une herbe que hume apele « centrum galli » et bullliez en eisil et lavez la teste od uoc.
    Anon., Ornement des Dames, ca 1285, XIIIe s., p. 40-42.

CHEVEU (Cheveu-de-Vénus) Sciences de la nature - Botanique

nom masc.

Etym FEW II 247b : capillus

Herbe* dont les feuilles sont unies à la tige par un support aussi fin qu'un cheveu.

Notes

  • nomen CAPILLUS VENERIS

    Note encyclopédique Taxinomie moderne : Adiantum capillus-veneris L. (famille : Pteridaceae). En français moderne, cette plante est appeléecapillaireoucheveu-de-Vénus. [F. Vigneron]

Citations

  • Cheveulx Venerissont froiz et secqs attempreement, et ont vertu diuretique pour la subtilité de leur substance. Quant ilz sont frais et nouveaux ilz sont de grant vertu ; mais ilz ne se gardent pas longuement, pource que c’est une herbe soubtille.
    Anon. [Pietro de' Crescenzi], Livre des prouffitz champestres et ruraulx, 10227, 1373, VI, chap. 36, fol. 164r.

CHEVEU (Cheveu-de-Vénus) Médecine - Diététique

nom masc.

Etym FEW II 247b : capillus

Cette herbe*, en tant qu'elle contribue à la conservation de la santé.

Notes

  • Note encyclopédique Les cheveux-de-Vénus ont des vertus diurétiques et purifiantes (pour les cheveux). [I. Vedrenne-Fajolles]

Citations

  • Item pour la santé de la teste [...] il est bon de laver le chief de lixive faite d'iaue ou l'en ait boulli de l'erbe qui s'apellecheveus de Venuset de l'erbe nommee lierre [...].
    Anon. [Guido Parato], Regime de santé, 1459, fol. 12.

CHEVEU (Cheveu-de-Vénus) Médecine - Pharmacopée

nom masc.

Etym FEW II 247b : capillus

Cette herbe*, en tant qu'elle a des vertus curatives, notamment contre la goutte*.

Citations

  • Et autre bon por toutes manieres de goutes : Prenez une herbe qu’on apele leschevoux de venuset la liez sor le mal ou la portez sor vos si cessera la goute.
    Anon. [Pseudo-Hippocrate], Lettre d'Hippocrate 1, ms. 693, 1240-1250, fol. 89v.