CANNE

CANNE Sciences de la nature - Botanique

nom fém.

Etym FEW II 1 199b, 203b : canna

Plante à tige creuse et lisse à l'intérieur, qui croît dans des lieux humides.

Notes

  • Note encyclopédique Le termecannedésigne plusieurs espèces en ancien français comme en français moderne. Dans la taxinomie moderne, il s'agit de plantes appartenant à la famille des Poaceae. [F. Vigneron]

Citations

  • Et es lieux bas, plains de palus, naiscent naturelment saulx, puepliers, aulnes,cannessauvages et telles plantes.
    Anon. [Pietro de' Crescenzi], Livre des prouffitz champestres et ruraulx, 10227, 1373, VII, chap. 4, fol. 196r.

CANNE Médecine - Médecine

nom fém.

Etym FEW II 1 199b, 203b : canna

Tige de cette plante, en tant qu'elle est utilisée comme moule dans la préparation de certains médicaments.

Notes

  • TUYAU

    SAMBUC

    Note encyclopédique On se servait de ces tiges dès l'Antiquité, aussi comme couteau, comme outil d'écriture et pour en faire une certaine espèce de flûte.

Citations

  • Et dois entendre que stomaticum laxativum, quant on le cuit, on le doit mettre en concavités decannesou de sambuc et quant il est refroidé, on doit oster la fuste et cela demoura dur comme une chandelle et en fera on ung pessaire.
    Anon. [Bernard de Gordon], Pratique Fleur de lys, ca 1470, VII, 8.

CANNE Médecine - Médecine

nom fém.

Etym FEW II 1 199b, 203b : canna

Instrument en forme de tuyau ou de canule dont on se sert dans le traitement des oreilles pour en tirer l'excès d'eau*.

Notes

  • CANULE

    CANETTE

    TUYAU

    Note encyclopédique Comme Bernard de Gordon recommande alternativement de mettre un bout de la tige en l'oreille du patient et l'autre dans le feu, tout en n'étant pas exclu, il est toutefois moins probable qu'il songe à une CANNE naturelle.

Citations

  • ...et faites ainsi que font les enfans quant ilz atraient l'eaue amont par une clepsedre que on appelle esclisoire et boutés la teste en l'aureille et tirés tost a vous : le baston qui est dedens lacanneet nature que ne laisse point de vuit trayt dehors l'aquosité.
    Anon. [Bernard de Gordon], Pratique Fleur de lys, ca 1470, III, 13.

CANNE Médecine - Médecine

nom fém.

Etym FEW II 1 199b, 203b : canna

Instrument chirurgical en forme de tube, en général en métal, qui permet de faire passer l'air ou un liquide à travers un orifice, canule.

Notes

  • var CAINNE

    Note encyclopédique Texte encyclopédique

Citations

  • et se li chiés de la verge est corrumpus et retrais, si covient que tu boutes ou conduit de la verge unecainnede plonc, et pisse li malaides parmi.
    Anon. [Albucasis], Cyrurgie, ca 1250, fol. 36va.

CANNE (Canne du poumon.) Médecine - Anatomie

nom fém.

Etym FEW II 1 199b, 203b : canna

Conduit dans le corps qui réunit les poumons au larynx, et dont la fonction est de mener l'air aspiré dans les poumons, trachée.

Notes

  • TRACHÉE

    VOIE

    Note encyclopédique Texte encyclopédique

Citations

  • En la bouche est determinee l'extremité desus du merri et les voies de l'air qui sont appelees lacannedu pomon et l'artere dite trachee, des quelles le cartillage cimbalaire cuevre les pertuis en la bouche.
    Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, chap. 240, p. 68.
  • Lacannedu pomon, la voie de l'air, l'artere trachee, c'est tout une chose.
    Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, chap. 261, p. 76.
  • ...et en la fin il met une autre auctorité de Johannice, qui dit que par (le poulmon Ypocras entent) lescannesespartis par le poulmon, il entent la gorge ou la trachee artere.
    Martin de Saint-Gilles, Comment. Aphorismes Ypocras, 1363, p. 190.
  • ...quant l'esquinance est trop forte et n'y vallent les medicines et que l'en se doubte de la mort, Avicenne dit que ce par quoy nos espere l'evasion de la mort est la percion de lacanne, non pas de l'espiglot, entre deux aneaulx, tellement que il puisse alener en la laissant ainsi par troys jours ouverte et non oultre.
    Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, tr. II, doct. 2, chap. 3.
  • ...lacannedu polmon qu'on appelle la trachee artere.
    Nicole Prevost [Guillaume de Salicet], Cirurgie, 4e quart du XVe s., II, 7.

CANNE (Canne de l'estomac.) Médecine - Anatomie

nom fém.

Etym FEW II 1 199b, 203b : canna

Conduit dans le corps qui réunit le pharynx à l'estomac, et dont la fonction est de mener les aliments dans l'estomac après la déglutition, oesophage.

Notes

  • MERI

    VOIE

    Note encyclopédique Texte encyclopédique

Citations

  • La maladie qui est appelee des lais fistule est a la maniere de une fleute, c'est un estrument par le quel les pastouriaux s'esleecent en le sonnant, et est appelé en arabie, si com dit Avicene assucati, c'est pane d'oisel, et autrement est il de ceus Arabois garab ou algarab, c'est article vers yceux, et c'est aussi commecanneou gros glagel.
    Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, chap. 1896, p. 145.
  • ...l'isofage que est lacannede l'estomac.
    Nicole Prevost [Guillaume de Salicet], Cirurgie, 4e quart du XVe s., II, 7.

CANNE Art mécanique - Architecture

nom fém.

Etym FEW II 1 199b, 203b : canna

Contenant en forme de cylindre, créé par l'homme afin d'amener l'eau d'un point à un autre, tuyau.

Notes

Citations

  • Paladius dit que l’eaue que l’en veult admener, ou il la fault faire venir par aulcune forme de ediffice, par conduis de plonc, parcannesde bois et goutieres ou par tuyaux de terre.
    Anon. [Pietro de' Crescenzi], Livre des prouffitz champestres et ruraulx, 10227, 1373, I, chap. 9, fol. 21v.