CIRCONFÉRENCE

CIRCONFÉRENCE Géométrie - Géométrie

nom fém.

Etym FEW II 1 705b : circumferentia

Ligne qui délimite une figure géométrique, notamment d’un cercle.

Citations

  • ...car chaleur est mouvement du centre a la circonference.
    Martin de Saint-Gilles, Comment. Aphorismes Ypocras, 1363, p. 149.
  • Cecle est la superfice ou espace ou aere qui est contenue en la ligne circulaire appellee circonference.
    Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, II, 9, p. 380.
  • Les choses legieres, sicomme sont les parties du feu qui sont meues au contraire des pesantes, elles sont meues ad l'extremité et a la circonference de la region des elemens , ce est a la superfice concave du ciel qui contient les elemens.
    Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, II, 29, p. 554.
  • Circonference, c’est la ligne qui comprend les extremitez et parties foraines d’une chose.
    Olivier de la Haye, Poème sur la grande peste, 1426, p. 188.
  • Espere est le corps contenu en la superfice qui est appellee circonference sperique.
    Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, II, 9, p. 380.

CIRCONFÉRENCE Géométrie - Géométrie

nom fém.

Etym FEW II 1 705b : circumferentia

Mesure de la longueur totale d'une ligne qui délimite une figure géométrique, en particulier un cercle.

Citations

  • El Sagittaire il (le Soleil) est plus pres et i a meins de la circumference de sun cercle desus terre
    Anon., Introductoire d’astronomie, ca 1270, XX, 20.
  • Se tu veus trover la circonference del compas, muteplie le dyametre du compas par 3, et si aiouste la septisme partie de soi, si auras la circonference.
    Anon. [Anon.], Pratike de geometrie, 3e quart du XIIIe s., I, 21, p. 492.
  • Se tu veus trover la circonference del quarré, se tu multeplies le coste du quarré par soi et tu multiplies cele somme par 14 et tu devises cele somme par 11, la rachine de la denomination fera le dyametre du cercle ouni au quarré.
    Anon. [Anon.], Pratike de geometrie, 3e quart du XIIIe s., I, 27, p. 497.

CIRCONFÉRENCE Géométrie - Géométrie

nom fém.

Etym FEW II 1 705b : circumferentia

Figure géométrique constituée par l’ensemble des points d’un plan à égale distance d’un centre.

Citations

  • Centre c'est le point moyen egalement distant de toutes pars de la circonference.
    Nicolas Chuquet, Géométrie, 1484, 104.
  • Et se nous volons bien entendre proprement que c'est d'une espere, ymaginons un demi cercle qui soit segnifiés par a.b.c. dont la circonference .a.b.c. se meuve en tourniant autour du dyametre .a.c. sans ce que ce dyametre se meuve tant soit peu de son leu, tant que celle circonference s'en reviengne a son lieu: ceste circonference lors precisement descrira une espere.
    Evrart de Conty, Eschez moralisés, ca 1400, p. 701.

CIRCONFÉRENCE Médecine - Anatomie

nom fém.

Etym FEW II 1 705b : circumferentia

Pourtour de forme ronde, situé autour d'une partie du corps.

Citations

  • Se c'est de la matrice on le congnoist par grevance de la circunferance de la partie du chief de derrier.
    Anon. [Bernard de Gordon], Pratique Fleur de lys, ca 1470, II, 10.
  • ...le crane est foulé et separé de ses circunferences.
    Nicole Prevost [Guillaume de Salicet], Cirurgie, 4e quart du XVe s., II, 1.

CIRCONFÉRENCE Médecine - Médecine

nom fém.

Etym FEW II 1 705b : circumferentia

Pourtour de forme ronde, situé à la surface d'un apostume*, d'un ulcère sur la peau.

Citations

  • La maniere paliative general de toutes ulceres est en procurant les parties de l'ulcere qui sont adjacentes en la circonference o oignement deffensif qui fu dit en cest chapistre.
    Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, chap. 1650, p. 84.

CIRCONFÉRENCE (Circonference sperique) Géométrie - Géométrie

nom fém.

Etym FEW II 1 705b : circumferentia

Surface géométrique constituée par l’ensemble des points d’un plan à égale distance du centre d'une sphère.

Citations

  • Espere est le corps contenu en la superfice qui est appellee circonference sperique.
    Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, II, 9, p. 380.