CONVERSIF

CONVERSIF Médecine - Médecine

adj.

Etym FEW II-2 1134a : convertere

Qui a la faculté d'évoluer dans la durée, notamment en parlant d'une maladie.

Citations

  • ...et par tous les acteurs de medecine, les aguüs maladies sont terminees dedens le XIIIIe jour ou au XIIIIe ; et quant elles passent oultre, elles vont jusques au XLe jour, qui est la fin des aguüs, et le commencement des croniques maladies ; ou pour ce sont elles appelleesconverssives, quant elles passent le XIIIIe jour, car elles lessent le terme et la nature des aguüs, et se traient en convertissant aux longues et croniques.
    Martin de Saint-Gilles, Comment. Aphorismes Ypocras, 1363, 207.

CONVERSIF (Vertu conversive.) Médecine - Médecine

adj.

Etym FEW II-2 1134a : convertere

Faculté de transformer, notamment en parlant du sang qui convertit la chyle*.

Citations

  • ...ou pour apostume ou pour foiblesse de vertuconversivede sang tellement que le chile n'est pas converty.
    Anon. [Bernard de Gordon], Pratique Fleur de lys, ca 1470, VI, 4.
  • Se c'est pour le foye, c'est pour IIII. causes. Ou pour apostume ou pour foiblesse de vertuconversivede sang tellement que le chile n'est pasconvertyen pur sang et les membres les abhominent et vertu expulsive l'envoye aux intestins.
    Anon. [Bernard de Gordon], Pratique Fleur de lys, ca 1470, VI, 4.

CONVERSIF Astronomie - Astronomie

adj.

Etym FEW II-2 1134a : convertere

Qui a la propriété de changer, de tourner, caractéristique des signes tropiques.

Notes

  • syn TROPIQUE

  • Note encyclopédique

    Cf. S. Dörr, édition de l'Introductoire d'astronomie, p. 118.

Citations

  • Uncore sunt devisé li signe selonc le efficace de la nature des .iiij. tems, quar li un sunt dit tropyke, si cum li Moutons, li Cancres, la Livre et li Capricornes. Et autretant vaut tropikes cumconversis, por ce que quant li Solauz est es commencemenz de ces signes, il fait un changement de tens et se convertist la nature de l’un tens en l’autre, et autresi font des natures des cors, quar il sunt .iiij. natures des elemenz, et selonc ce .iiij. partie del monde et .iiij. venz principals et .iiij. tems et .iiij. parties de signes el zodiake.
    Anon., Introductoire d’astronomie, ca 1270, XXXVI, 1-2, p. 57.
  • Li signe tropike etconversifsegnefient mutation et le estat briefe et court.
    Anon., Introductoire d’astronomie, ca 1270, fol. 62ra.
  • Les II poins des II solstices par leur mouvement journel descripsent II des cecles dessus dis qui sont appellés tropiques , c'est a direconversis, car quant le soleil i est , il se convertist a tourner vers l'equinocial.
    Nicole Oresme, Traité de l’espere, ca 1365, fol. 9r°.

CONVERSIF Sciences de la nature - Météorologie

adj.

Etym FEW II-2 1134a : convertere

Qui a la faculté de changer de sens, notamment pour un vent.

Notes

  • Note encyclopédique

    Il s'agit des brises de mer et de terre qui changent de sens. (J. Ducos)

  • syn Tropee

    syn Apogié

Citations

  • ...et se font les vens tropees ou conversifs qu'il appelle appogiés ou appologiés.
    Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, XXVI, 39, fol. 142v.