BORÉAL

BORÉAL Sciences de la nature - Météorologie

adj.

Etym FEW I 441b : boreas

Qui vient du nord et est froid et sec, en parlant d'un vent.

Notes

  • syn SEPTENTRIONAL

    syn BISAIN

  • Note encyclopédique

    Le vent dit boréal est un dérivé de boreas, qui est un emprunt au grec pour désigner le vent du Nord. Comme beaucoup d'adjectifs formés par dérivation du nom de vent, il est utilisé par métonymie pour qualifier une direction et un lieu (nordique) ou renvoyer aux qualités attribuées au vent (donc froid et sec). (J. Ducos)

Citations

  • Es parties de septentrion dont li ventborealvienent, poy de vapeurs et de exalations sont eslevees et par especial de nuit pour la froidure de celle region et pour la froidure naturele de la nuit.
    Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, XXVI, 13 fol. 124r .

BORÉAL Médecine - Médecine

adj.

Etym FEW I 441b : boreas

Froid, en parlant d'une saison ou d'une journée, en tant que cette qualité conditionne l'état de santé.

Notes

  • Note encyclopédique Cet emploi est métonymique, à partir d'une des qualités caractéristiques du vent du nord. [I. Vedrenne-Fajolles].

Citations

  • Quant yver est chaut et pluvieux, et ver est sec etboreal, les fames grosses, pour petite cause avortent.
    Martin de Saint-Gilles, Amphorismes Ypocras, 1362-1363, p. 67.
  • Es constitucions cotidianesborrealles, les corps sont plus fors, bien mouvables, bien coullourez, et les font mieulx oir.
    Martin de Saint-Gilles, Amphorismes Ypocras, 1362-1363, p. 68.
  • Pour quoy est ce, quant li yvers est austrins et pluvieus et le prin tans sec etboreal, que li prin tans et li estés aprés ensievans sont mal sain et generatif de maladies?
    Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, I, 9, fol. 16v.