COMPLEXION

var COMPLECION

COMPLEXION Médecine - Médecine

nom fém.

Etym FEW II-2 983b et 984a : complexio

Ensemble des qualités élémentaires* et humorales* qui caractérisent un homme, nature*.

Notes

  • var COMPLECTION

    var COMPLEXTION

  • gloss Note encyclopédique

    La notion de "complexion" chez l'homme a soulevé, depuis Galien, beaucoup de discussions, entre autres en ce qui concerne son rapport avec l'âme. Pour une analyse de cette évolution et la position des médecins italiens dans le débat, voir Joël Chandelier et Aurélien Robert, "Nature humaine et complexion du corps chez les médecins italiens de la fin du moyen âge", Revue de synthèse, 134, 6e série, n° 4, 2013, p. 473-510. [J. Ducos et M. Goyens]

     

Citations

  • Et saiches que li cuixe est restoree en .l. jors, ou poc moies ou poc plus, selonc les diversitez descomplexions.
    Anon. [Albucasis], Cyrurgie, ca 1250, fol. 73va.
  • Alixandres, a garder santeiz de cors .II. choses sunt principament necessaires. La premiere est que om use bonnes viandes et boires convenables et acordans a sa nature et a sacomplection, quant a tens et heure et saison et quant a sa coustume. Car coustume est la secunde nature, si cum Ypocras dist.
    Jofroy de Waterford, Secret des Secrets, Diet., ca 1300, l. 215.
  • Le .1. a noter est que Galien dit ou .3. de Megatene ou premier chapistre pres du commancement : se la nature de la maladie est conneue, l'estre, la fourme, lacomplexion, l'action de l'aide et les apartenances au membre malade, par ces choses seues porra estre conneu les queles des maladies sont curables et les queles incurablez.
    Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, chap. 1190, p. 274.
  • Les maladies qui sont semblables a lacomplexiondu malade, a l'aage, l'abitude, [le] temps de l'an, il a moins de peril que celles ou tout est contraire.
    Martin de Saint-Gilles, Amphorismes Ypocras, 1362-1363, 62.
  • Complexionest une qualité sourdant des quatre qualitez primeraines et elementaires unies en aucun support.
    Olivier de la Haye, Poème sur la grande peste, 1426, p. 183.
  • Premierement convient [...] aussi qu'il [le chirurgien] congnoisse lacomplexioncar, selonc la diversité de lanature des corps, il convient diversifier la medicine.
    Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, chap. sing.
  • Nul corps n'est dit oyseux ne fait pour neant, mais est fait selonc necessité avec competante composicion etcomplexionqui ont aulcunes divines vertus de leur createur.
    Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, tr. I, doct. 1, chap. 1.
  • ...l'on voit en chascun membre neuf choses, c'est assavoir la posicion ou mise, la substance, lacomplexion, la quantité, la figure, le nombre, la colligance, les faitz et utilités et quelles sont les maladies que en celluy membre peut estre, desquelles par l'anathomie en congnoissant, en pronosticant et aussi en curant le meige peut estre aydié.
    Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, tr. I, doct. 1, chap. 1.
  • La premiere chose est que le medecin doit considerer la qualité du boire et du mengier, car es maladies chauldes doit [administrer] le medecin diete froide, et es maladies froides diete chaulde, es maladies humides diete sceches, et es maladies sceiche diete humide ; toutefois lacomplextionnaturele doit estre gardee par diete a luy semblable,come veult Galien au IIIe livre de Tegni quant il dit que les corps chaulx doibvent estre gardés par choses chauldes, et les corps frois par choses froides.
    ANON. [Arnaud de Villeneuve], Regime santé du corps, 1480, p. 106.
  • Ausy est il des .4. elemens comme je di. Et ceste vertus ou qualites principal qui ainsy demeure apres la transmutation desus dite des elemens est ce proprement que li phylosophe appellent complexion, qui est tele, en cascune espece et en cascune chose generalment, que sa nature et sa forme et les operations qu'elle doit avoir requierent et desirent naturelment.
    Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, I, 1, fol. 3r.
  • Chus Timeo ne le vault rechevoir pour ce qu’il estoit fol de nature par force de complecion.
    Anon., Placides et Timeo 1, fin XIIIe s., §10, p.4.
  • Placides, maintes mennieres de complecions sont melleement, mes il n’en est que .IIII. principaulx.
    Anon., Placides et Timeo 1, fin XIIIe s., p. 207, § 426.
  • Aucuns en sont, mais peu de fins sanguins, car pour accident prendent parties des autres complexions.
    Anon., Placides et Timeo 1, fin XIIIe s., p. 207-208, § 426.
  • Les sanguins qui ne prendent partie d’autre complexion si doivent estre tels comme ces vers le dient...
    Anon., Placides et Timeo 1, fin XIIIe s., p. 208, § 427.

COMPLEXION Sciences de la nature - Botanique

nom fém.

Etym FEW II-2 983b et 984a : complexio

Mélange des qualités* élémentaires* qui caractérise chaque plante.

Notes

  • Note encyclopédique Comme on le voit ici, la conception médiévale des plantes emprunte beaucoup, par analogie, au domaine de la médecine. [F. Vigneron]

Citations

  • Il esconvient mettre terre grasse convenable selon lacomplexiondes plantes.
    Anon. [Pietro de' Crescenzi], Livre des prouffitz champestres et ruraulx, Vérard, 1373, II, chap. 8, fol. 20r.

COMPLEXION Astronomie - Astrologie

nom fém.

Etym FEW II-2 983b et 984a : complexio

Ensemble des qualités élémentaires* qui caractérisent un corps céleste.

Citations

  • Ci devés savoir que li planete ont .ij. manieres de estre et de estat : le unecomplexionet la conjunction de lor qualitez ; l’autre la force que li uns a sor l’autre. Lacomplexionsde lor quantitez est de lor natures, ce est de la chalor, de la froidure et de secheresce et de humidité.
    Anon., Introductoire d’astronomie, ca 1270, fol. 39va-39vb.
  • A ce respont Albumaxar que li cors des choses de ça desouz que nos avons ovec nos, se assemblent en .iiij. manieres, l’une est compositions, l’autre commixions, la tierce conjunctions, la .iiij.complexions[…] Et de lor assemblement sera faite une tierce chose qui sera autre que les .ij. et ce poez faire des cors des choses liquides, si com se vos meslez aive o vin ou aive o lait ou teles choses et ceste maniere si est certainementcomplexions.
    Anon., Introductoire d’astronomie, ca 1270, fol. 41va.
  • Et ore parlerai je sur lacomplexiondes estoiles qui sont ou ceint de l’ymaginacion du cercle et es figures les senestres et les meridionales.
    Hagin le Juif [Abraham even Azre], Commencement de sapience, 1273, p. 74.
  • ...le menuisement u l'acroissement le quele cose il ne poent savoir, se n'est par le Lune et par lecomplexionde li as autres planettes...
    Anon. [Léopold d’Autriche], Compilation de le science des estoilles, ca 1300, 89.
  • 7. Ptholomé dist : Nul home ne puet donner jugement selonc la complexion des estoiles, fors cil qui cognoistra bien la force de l’ame et la complexion naturele.
    Anonyme [Pseudo-Ptolémée], Centiloque, début XIVe s., fol. 217ra.
  • La complexion des estoiles est cele que leur natures font par leur ouvrages en leur conjunctions et en leur regarz, car leur conjunctions et leur regarz euvrent en la force de l’ame et es ouvrages que nos faisons en cest siecle.
    Anonyme [Ahmad ibn Yusuf], Commentaire du Centiloque, début XIVe s., fol. 217ra-217rb.

COMPLEXION Sciences de la nature - Physique

nom fém.

Etym FEW II-2 983b et 984a : complexio

Ensemble des qualités élémentaires qui se mélangent dans un corps naturel et le constituent.

Citations

  • Et ceste puissance est en leurcomplexionou composicion ou commixcion de leurs qualités.
    Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, I, 33, p. 232.

COMPLEXION Sciences de la nature - Météorologie

nom fém.

Etym FEW II-2 983b et 984a : complexio

Ensemble stable des qualités élémentaires qui définissent notamment l'air ou un type de vent.

Citations

  • ...l’air par sacomplexionnaturel est chaut et moiste.
    Mahieu le Vilain [Aristote], Meteores, ca 1285, II, fol. 23vb.
  • por ce que nous voulon les vens distinguier par lorcomplexionde chaut et de froit, nous tenon lez orientex por suiainz et les occidentex por bisains, quar les vens de l’orient sont plus chauz que ceuz de l’occident, por ce que ceuz de l’orient sont plus longuement souz lez rais du soleil que cil de l’occident
    Mahieu le Vilain [Aristote], Meteores, ca 1285, I, fol. 27ra.
  • Il [Aristote] n'entent mie aussi par le vent boreal le vent qui vient droit de septentrion tant seulement mais les collaterals aussi qui conviennent encomplexionavoecques li.
    Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, XXVI, 9, fol. 125r.

COMPLEXION Sciences de la nature - Météorologie

nom fém.

Etym FEW II-2 983b et 984a : complexio

État qualitatif de l’air ambiant, qui agit sur les corps humains.

Citations

  • Selon ce que dit Ypocras en Aphorismez, toz excez decomplexionde temps comme trop sec, trop moiste, trop chaut, trop froit font venir maladiez et corruptions.
    Mahieu le Vilain [Aristote], Meteores, ca 1285, I, fol. 11ra.
  • Au propos de ce, le cyrurgien doit atendre que lacomplexiondu temps, du jour, de l'eure soit atrempee, si com il est possible a celui temps, et que la constellation ne soit pas male, aussi com se la lune estoit empechiee ou conjointe en un meisme signe o mauveses planetes ou en mal regart, etc. et comme la lune est en la fin de la Livre ou au commancement de l'Escorpion par .11. grades, ou comme ele est conjointe ou opposite au souleil, ou comme elle est en signe qui a regart au membre au quel incision doit estre celebree ; et de ce dit Tholomé ou Centiloge : trenchier les membres o fer, comme la lune eest en signe segnefiant sus ces membres est orrible chose.
    Anon. [Henri de Mondeville], Chirurgie, 1314, p. 202.