CONTRARIÉTÉ

CONTRARIÉTÉ Sciences de la nature - Physique

nom fém.

Etym FEW 2-2 1122a : contrarius

Fait d'être sur un lieu opposé par rapport à un autre.

Notes

Citations

  • Lescontrarietésdes lieux et des distances sont haut et bas, devant et derriere, destre et senestre.
    Nicole Oresme [Aristote], Livre du ciel et du monde, 1377, I, 8, p. 92.

CONTRARIÉTÉ Médecine - Médecine

nom fém.

Etym FEW 2-2 1122a : contrarius

Fait de présenter des qualités* contraires, en parlant de la nature des substances assimilées par le corps.

Citations

  • Les aultres ne poeent estre digerees ne transmuees de la vertu du cors ne converties en sa substance pour lacontrarietéde lor nature a la nature humaine, mais elles transmuent et alterent le cors selonc lor nature, et ches choses cy sont appellees simplement medecines, pour ce qu'elles n'ont nulle raison de viande.
    Evrart de Conty [Aristote], Problemes, ca 1380, I, 1, fol. 7v.

CONTRARIÉTÉ Astronomie - Astrologie

nom fém.

Etym FEW 2-2 1122a : contrarius

Situation défavorable provoquée par trois planètes considérées comme pesantes*, qui se trouvent dans le même signe du zodiaque, se meuvent d’une manière différente dans ledit signe et dont l’une d’elles devient rétrograde* avant d’entrer en conjonction* avec les autres.

Notes

  • Note encyclopédique Cette situation se produit lorsque ces planètes se trouvent dans le même signe du zodiaque.

Citations

  • Et ceste ensieut aliterat, c’est unecontrarietéescheante et ce est fait comme .1. planete legier sera en .1. signe par moult de degrés, et autre plus pesant de li par meins de degrés, et le tiers plus legier voulant premier estre conjoint a plus pesant, mes avant que il soit joint a ly celi plus legier est fait retrograde qui a plus degrés et est joint a cel plus pesant et entrepassant yceli est aussi joint a l’autre planete plus legier, et ainsi est destruite la conjonction de cel premier avec le pesant
    Anon. [Alchabiz], Introductoire as jugemens des estoilles, ca 1360, fol. 139.
  • Contrarietéest quant .3. planetes ou pluseurs sont en aucun signe et un legier est au bout du signe et les autres .2. sont devers le commencement du signe sique un d’eulz se applique a autre, mais devant que leur conjunction soit parfaite, le legier qui est au bout du signe devient retrograde et par sa retrogradacion il se joint a plus pesant et depuis il se joint a autre et ainsy il depiece la conjunction des .2. premiers
    Pèlerin de Prusse, Elections universelles des douze maisons, 1361, I, fol. 57.