DÉPARTIR

DÉPARTIR (emploi transitif direct) Médecine - Chirurgie

verbe

Etym FEW VII, 684b partire

Séparer un élément du corps en plusieurs parties, en procédant à une incision ou à une saignée.

Citations

  • Puis escorche le cuir legierement tant que tu viegnes a l’artere, puis la trai en haut as pinceures, et la depart bien des toiles que sont desoz li de chescune partie.
    Anon. [Albucasis], Cyrurgie, ca 1250, fol. 17rb.
  • L'en depart la chose continuee en incisant, en flebotemant et en scarpellant.
    Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, chap. sing.
  • […] departir la chose continuee.
    Nicolas Panis [Guy de Chauliac], Chirurgie, ca 1450, chap. Sing.

DÉPARTIR (emploi transitif direct) Médecine - Diététique

verbe

Etym FEW VII, 684b partire

Diviser la matière* d’un aliment ou d’une boisson, en vue de la rendre plus fine, plus subtile*, plus pure, en parlant notamment de l’action de la chaleur.

Citations

  • Et ne devés mie penser que por le parer ait plus grant caleur que li viès, car le parer fait il por ce que li caleurs qui est ou vin, veut li grosse et li wischeuse matere departir et depurer dont il est fais.
    Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 1256, p. 118.

DÉPARTIR (emploi transitif direct) Médecine - Médecine

verbe

Etym FEW VII, 684b partire

Séparer, isoler, faire évoluer différemment la matière* corrumpue* d’un apostume, en parlant de l’action du médecin ou de l’un de ses traitements.

Citations

  • [...] en cause caude. Se c’est de froide cause, fai estuves particulers o caudes herbes et oing les coullons de miel rouge escumé et trivle testes d’aus et les cuis en eve et fai emplastre et met desus [l’apostume des coullons] tout caut souvent. Ce depart la matere enfumee et espessist la fumee en sueur, une cose commune en l’une cause et en l’autre.
    Jehan de Prouville [abbé Poutrel], Chirurgie, ca 1300, fol. 23r.
  • A rompre claus. Se tu ne pues issi rebouter, depar la issi. R. jus de celidoine, de rue, de racine d’eraule, melle o oile (et) laurin, fai boulir tant que li jus soit degastés et moulle laine atout le suint ou feutre rouge  et i met sovent desus et cuis bren de forment en miel et fai emplastre et met caut desus. Se tu ne pues issi dissorre, fai emplastre maturatif.
    Jehan de Prouville [abbé Poutrel], Chirurgie, ca 1300, fol. 62r.
  • A rompre claus. Se tu ne pues issi rebouter, depar la issi. R. jus de celidoine, de rue, de racine d’eraule, melle o oile (et) laurin, fai boulir tant que li jus soit degastés et moulle laine atout le suint ou feutre rouge  et i met sovent desus et cuis bren de forment en miel et fai emplastre et met caut desus. Se tu ne pues issi dissorre, fai emplastre maturatif.
    Jehan de Prouville [abbé Poutrel], Chirurgie, ca 1300, fol. 62r.
  • Et se tu voiz que l’enfleure ne depart mie, pren la fueille du cerfueil, si le met en .i. pot nuef tant qu'il soit mis en cendre.
    Anon. [Roger de Salerne], Chirurgie 1, ca 1250, fol. 42rb.

DÉPARTIR (emploi absolu) Médecine - Médecine

verbe

Etym FEW VII, 684b partire

Séparer, rompre, détruire (sous entendu une matière corrompue), en parlant des qualités élémentaires.

Citations

  • Ceste matere [de goute rose] est adés grosse et dure et seche meesmement quant ele est de cole aduste ou melancolie non naturel dont il la convient amolier et cuire aprés faire evacuacion de matere qui peche, fai toutes voies avant sainie ou met venteuses sous le menton, aprés convient remedes caus, car li frois ne depart pas.
    Jehan de Prouville [abbé Poutrel], Chirurgie, ca 1300, fol. 47v.

DÉPARTIR (emploi transitif indirect) Médecine - Médecine

verbe

Etym FEW VII, 684b partire

Se détacher l’un de l’autre, en parlant de membres* du corps.

Citations

  • […] et la char soit tant quite que par soi meismes departe des os.
    Jofroy de Waterford, Secret des Secrets, Diet., ca 1300, l. 1692-93.
  • S'il avient que li petite partie du test soit trenchie o la char, que le test ne soit pas trenchiez tout outre, depart l'os de la char soulement …
    Anon. [Roger de Salerne], Chirurgie 1, ca 1250, fol. 14va.

DÉPARTIR (emploi pronominal) Médecine - Médecine

verbe

Etym FEW VII, 684b partire

Être produit par les humeurs du corps et évacué hors du corps, en parlant notamment de fumée.

Citations

  • Et quant on les mengue (fasoles), si engenrent grosses humeurs, et enflent, et emplissent le cerviele de malvaisses fumees ki d’eles se depart, et por ce, ne les fait pas boin user, car les humeurs ki engenrees en sont dounent gros et malvais norrissement, et ce font plus les verdes que les seches.
    Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 1256, p. 142.

DÉPARTIR (emploi pronominal) Médecine - Médecine

verbe

Etym FEW VII, 684b partire

Disparaître, cesser, en parlant d’une maladie.

Citations

  • […] et toutevoie ne se depart mie li dolor per ceu, tant que li malvais estrais, car nos l’avons ja veut faire a ces sainors.
    Anon. [Albucasis], Cyrurgie, ca 1250, fol. 26rb.
  • Les maladies podagres qui sont causees de chaude matiere, ou quarantieme jour se departent.
    Martin de Saint-Gilles, Amphorismes Ypocras, 1362-1363, p. 95.
  • Je dis aussi que a l'occasion des douleurs melencoliques et des humeurs qui y surviennent, ilz se engendre dedans les yeulx cestes maladies dictes ungule ou ungle, et en commancent a la partie dicte lacrimale et leur decourent tousjours devers la pupille. Et quant elles montent jusques a la pupille des yeulx, elles ne se departent point jusques a ce qu'elles aient occuppé toute la pupille et deffendent la lumiere de veoir …
    ANON. [Bienvenu Raffe], Compendil pour la douleur et maladie des yeux, ms. BNF fr. 1327, XVe s., fol. 58v.

DÉPARTIR (departant) Médecine - Pharmacopée

verbe

Etym FEW VII, 684b partire

A voir

Citations

  • Quant la pourreture est engendree et ist par le vit, donne laituaires departans que festre n’i viegne, si com est electuaire le duc et sanlables et sirot departant gete dedens le clair du lait de chievre caut seulement par .1. entonnoir fait pour ce u melle autant de miel escumé.
    Jehan de Prouville [abbé Poutrel], Chirurgie, ca 1300, fol. 23v.

DÉPARTIR Sciences de la nature - Physique

verbe

Etym FEW VII, 684b partire

Faire partir d'un ensemble de corps naturels ou d'un corps naturel.

Notes

  • syn SEPARER

Citations

  • La nature du feu est plus congreger et assembler que separer ne diviser, car il depart et separe les choses qui ne sont pas d'une espece ou d'une maniere et assemble celles qui sont d'une nature. Et est de sa nature que il fait congregacion et assemble et termine mais il sepere par accident ce qui n'est pas de la nature de la chose que il assemble.
    Nicole Oresme, Livre du ciel et du monde, 1377, III, 13, p. 652-654.